Origine des éléments

Venez incarner un être dans un monde qui fut autrefois ravagé par les éléments.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahren Sethran

avatar

Messages : 7

Statut en Aetheria
Age du personnage: -
Pouvoir: -
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 10:51

[hrp]Salutations.
Ayant auparavant participé à la création et même chapeauté un certain nombre de forums rp, je me propose afin d'aider le staff dans l'élaboration du bestiaire d'Aetheria.
Ce post sera édité au fur et à mesure pour donner mes idées et mes propositions, traquez les New qui indiquent les dernières modifications :[/hrp]

"L'Animalium du Professeur Sanarus, également nommé "Des Animaux d'Aetherie et d'Outre-Monde" est une œuvre monumentale, qui a pour but de regrouper dans un compendium toutes les données possibles concernant chacune des espèces d'Aetheria. Cité comme référence biologique et historique, l'Animalium a toujours été maintenu à jour par la fine fleur des savants d'Aetheria, et chaque jour qui passe le fait se rapprocher un peu plus de son but originel : recenser toutes les espèces du monde vivant.
Les passages concernant les "Outre-Monstres" ont été ajoutés pendant et après la Crise de l'Orbe, et concernent des êtres théoriquement disparus après que l'Unité ait été maintenue. Le titre a alors été modifié, pour y ajouter "et d'Outre-Monde", suite à une décision du Collegium Excelsior, le grand Concile Collégial des savants d'Aetheria.
Les passages qui suivent en sont des extraits, faisant partie de l'ensemble monumental qu'est l'Animalium."
Préface du Professeur Philip Burboro, Grand Chevalier des Palmes Académiques d'Aetheria, chevalier de Elirion, directeur du Collegium de Biologie Elirien


Espèces terrestres :
"Les terres inondées de magie d'Aetheria forment un écosystème idéal pour de nombreuses espèces terrestres, lesquelles font partie intégrante de ce monde. Les connaître, c'est connaître un peu des anciennes magies d'Aetheria - Uthran Zeorius, Chevalier des Palmes Académiques de Eilirion, Professeur au Collegium de Biologie Elirien.

Saurzen, les reptiles des plaines.

- Habitat : L'espèce est surtout répandue dans les grandes plaines, les vallées et les zones de moyenne montagne. Leur concentration dépendant du nombre de proies potentielles dans les environs. Les Saurzens demeurent nomades, et peuvent migrer vers des terres plus riches en gibier.

- Comportement : Le cerveau limité et reptilien du Saurzen, conjugué à sa tendance grégaire mais vindicative en font un animal particulièrement irascible et agressif, doté d'une tendance à la violence.
Les Saurzens vivent en groupes de dix à vingt individus, nommés hardes. Lors des périodes de Grande Traque, les hardes se regroupent, et ce sont des masses de près de cent Saurzen qui évoluent ensemble.

- Régime alimentaire : Carnivore. Charognard à l'occasion.

- Description physique : Un mètre soixante-dix à un mètre quatre-vingt au garrot pour les Saurus Minor, de deux mètres à deux mètres vingt au garrot pour les Saurus Gigantis
Leurs épaisses écailles varient du bleu-vert au vert mousse soutenu. Certains spécimens gris, blanc ou violet existent néanmoins, à hauteur de 10% de la population.
Les mâles sont plus massifs que les femelles, et présentent des marques rouges à proximité des yeux, qui sont issues d'une concentration de vaisseaux sanguins.
Les Saurzens sont bipèdes et possèdent de puissante pattes arrières, dotées de griffes à même de labourer une porte de chêne massif. Leurs pattes avant demeurent aptes à attaquer.
Les mâchoires des Saurzen possèdent une pression de trois à quatre tonnes par centimètres carré, soit à peu de chose près l'équivalent d'un Requin Blanc. Cette mâchoire sert à la chasse, aux combats, et permet de broyer les os pour avoir accès à la moelle. Les dents qui garnissent la mâchoire sont autant de poignards acérés dans les quinze premières années de vie du Saurzen, par la suite, elles s'émousseront petit à petit.
Un Saurzen vit une soixantaine d'année si toutes les conditions sont réunies (les individus Gigantis pouvant vivre jusqu'à quatre-vingt ans).
L'espèce est ovipare, les femelles pouvant pondre deux fois l'an de trois à six œufs.

- Détails divers : - Le Saurzen est utilisé comme monture par certaines communautés. Nommé en général alors Coldonne, il sert de monture de guerre, à même de couper un cheval en deux d'un coup de mâchoire. Néanmoins, une telle utilisation reste rare du fait de l'agressivité et de la stupidité du Saurzen moyen.
- Les mâchoires du Saurzen n'autorisent qu'un mouvement verticale, permettant de mordre, déchirer, et avaler, mais pas de mâcher. Les Saurzens doivent par conséquent assez souvent avaler des cailloux qui servent à faciliter la digestion en compressant la viande ingérée par un Saurzen.
- Le Saurzen pèse près d'une tonne (600kg chez les individus Minor) ce qui ne l'empêche pas d'ingérer 500 à 600 kilogrammes de viande si la quantité est là. Les Saurzens sont donc souvent présents sur les hauteurs, chassant les mammouths.
Cette gloutonnerie naturelle n'empêche pas les Saurzens de pouvoir jeûner près de deux semaines (avec des conséquences sur leur force et leur caractère).
- Les Saurzens peuvent sauter jusqu'à trois mètres de hauteur.
- Les Saurzens n'attaquent l'Homme que s'il y a intrusion dans leur territoire.

Idées d'illustration : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mammouths, géants du froid.

- Habitat : Grandes plaines dans les hauteurs. Zones enneigées. Toundras.

- Comportement : D'une passivité et d'une placidité à toute épreuve, le mammouth n'est pas un être agressif. Il ne se défendra que si sa vie est en danger. Le Mammouth a pour habitude de se déplacer en groupe d'une vingtaine d'individus, dirigés par une femelle dominante. Un troupeau se meut en permanence, dans une quête sans fin d'espace et de nourriture.
Les vieux mâles vivent dans des troupeaux à part, et ne rejoignent les groupes constitués de jeunes mâles et de femelles que lors de la saison des amours. Il est fortement déconseillé d'approcher les mâles lors des périodes de reproduction, leur agressivité étant alors exacerbée.
Par ailleurs, les Mammouths sont dotés d'un instinct de groupe à tout épreuves.

- Régime alimentaire : Herbivore.

- Description physique : Leur stature imposante de près de quatre mètres au garrot, certains mâles atteignant jusqu'à six mètres, doublée de leur poids hors-norme, à savoir cinq à huit tonnes chez les individus de base, et jusqu'à douze tonnes pour les plus grands mâles, épargnent aux mammouths les attaques de nombreux prédateurs, seuls quelques vouivres, dragons et saurzen étant à même d'attaquer des adultes. Seuls les juvéniles sont en danger, et c'est pourquoi ils sont protégés par tout le troupeau.
En effet, les huit tonnes d'un mammouth, associées à leurs longues défenses les rendent aptes à faire face à de nombreux prédateurs une fois l'âge adulte atteint.
Les mammouths possèdent une bosse de graisse à l'arrière du cou, permettant de réguler la température de leur corps. Leurs longs poils les protègent également des rigueurs du climat des haut-plateaux gelés. Ils sont également dotés d'une longue trompe préhensile, qui se termine par leur orifice nasal.
Les mammouths sont dotés de grosses dents plates permettant d'écraser les graminés et autres végétaux qui constituent l'essentiel de leur alimentation.
L'espèce est vivipare, et la femelle donne généralement naissance à un seul petit après une période gestation de vingt mois environ, et ce tous les deux à cinq ans.

- Détails divers :- Certains mammouths, nommés Behemoths, hauts de près de huit à dix mètres, et pesant de quinze à vingt tonnes, vivent en solitaires. De tels animaux, vus comme des semi-dieux par les populations locales, sont extrêmement rares et seraient aptes à vivre plusieurs siècles. Il est vu comme un signe de mauvais augure de les chasser.
- Les jeunes ingèrent les excréments des adultes, afin d'y trouver les anticorps inoculant contre les bactéries éventuelles contenues dans la flore.
- Parfois utilisés comme animaux de trait par les population des haut-plateaux, les mammouths sont des animaux relativement intelligents, capables de vivre une centaine d'année, bien que doté d'un caractère un brin buté et légèrement lent.




Espèces aquatiques :
"Les mers et océans d'Aetheria sont étendus, vastes, et contiennent des mystères insondables. L'étendue de ce qui reste à découvrir me laisse songeur..." - Vektor Heraïc, Professeur à l'Université Maritime d'Astralys.
NewTortues majeures, navires vivants.

- Habitat : Les tortues majeures de type Turtura Magora vivent dans les grands océans qui parsèment Aetheria, où elles voguent entre la surface et deux-cents mètres de profondeur. Même si elles préfèrent les courants chauds, on en retrouve dans les eaux froides du Nord.

- Comportement : Les tortues majeures ont le caractère pacifique et tranquille des colosses sans prédateurs, exception faite des très rares krakens montant en surface, et se contentent de suivre des cycles de déplacement dans les eaux qu'elles colonisent.
Elles se laissent approcher par l'Homme, et acceptent qu'il les colonise, car ces derniers « entretiennent » sa carapace imposante.

- Régime alimentaire : Piscivore – Herbivore. Plancton à l'occasion.

- Description physique : Les Tortues majeures méritent leur surnom de navires vivants.
D'une longueur de cinq à vingt-cinq mètres, voire cent mètres pour les quatre Tortues Divines recensées, elles font partie des énormes êtres gorgés de magie d'Aetheria.
L'autre particularité de ces tortues est le fait que leur carapace est suffisamment solide pour bâtir des bâtiments légers, et que les interstices secondaires qu'elles comportes permettent de créer des souterrains d'un mètre ou deux juste sous la surface de la carapace.
Enfin, elles sont aptes à laisser leur tête sous l'eau, filtrant le plancton et les bancs de poisson, tout en laissant leur carapace à la surface. Ces tortues peuvent demeurer près de six ans sans s'immerger totalement.
Cette particularité a achevé de convaincre que les tortues majeures peuvent servir de navires géants ou de villages flottants.
Hormis la taille, ces tortues sont en tout point semblables aux tortues « classiques », exception faite des fanons qu'elles présentent près de la gorge, permettant de filtrer le plancton pour compléter son régime alimentaire.

- Détails divers : – On estime à huit cent le nombre de tortues majeures faisant office de navires vivants actuellement en service en Aetheria.
- Les Tortues Divines, fameuses tortues de cent mètres de long, au nombre de quatre, servent de ville pour deux d'entre elles (Rok'Tah et Gek'Tanh). Une autre, Tak'Tuh sert de « bouclier » à la ville maritime de Port Beren, dernière ville avant les désert glacés du Nord, et les myriades de requins-phoque et les quelques krakens qui y règnent en maîtres. La dernière, Sek'Tral, vogue libre et se déplace selon son gré.
- Tuer une tortue majeure est punissable de mort dans les villes côtières reculées, de prison à vie dans les lieux plus centralisés.
- Les tortues majeures possèdent une conscience étendue, qui leur permet de comprendre vaguement les pensées générales de ceux qui vivent sur elle.
- Les tortues majeures mangent étonnement peu pour leur taille, mais peuvent parfois engloutir des tonnes de poissons, lors de grands changement des flux magiques marins.




Espèces volantes :
"Les cieux d'Aetheria sont parcourus de flux et de souffles magiques, milieux propices à la vie d'espèce chimériques et fantastiques, qui font que chaque regard jeté au ciel est la redécouverte d'un monde enchanteur." - Tarhan Certrus, professeur à l'Université de'Aéro-biologie d'Aëria.

Mouche-rasoir, miracle de l'évolution.

- Habitat : Comme sa proche cousine Musca Domestica dont elle dérive, la Musca Lamina, aussi appelé Mouche-rasoir, a colonisé presque toutes les zones du globe. Néanmoins, la politique de lutte intensive a refoulé l'espèce dans les forêt profondes et les marécages, où elle est présente de manière commune.

- Comportement : Sans surprise, la Mouche-rasoir se contente de subsister à ses besoin, à savoir se nourrir et se reproduire de manière rapide et prolifique. Les mouches-rasoir sont néanmoins moins prudente que les mouche domestiques.

- Régime alimentaire : Sucres, cadavres, herbes, fruits, la mouche-rasoir prédigère les aliments en relâchant sa salive dessus, et l'aspire à l'aide de sa trompe.

- Description physique : Miracle remarquable de l'évolution, la mouche-rasoir a contré son ennemi naturel, l'araignée, et ce, en développant une particularité anatomique unique. Ses ailes sont constituées d'une chitine durcie et amincie à l'extrême, prodige uniquement possible dans l'air saturé d'énergie magique d'Aetheria. Ses ailes sont donc devenues en tout point semblables à des lames de rasoir, à ceci près qu'elle ne s'émoussent pour ainsi dire pas sur le cycle de vie de la mouche.
Initialement conçues pour couper les toiles des araignées, cet outil a rapidement permit de servir de défense contre bien des types de prédateurs, et également à entailler des plantes ou des animaux afin d'y pondre leurs œufs. Néanmoins, cette technique ne fonctionne efficacement que sur les plantes, les animaux ayant tendance à faire échouer l'éclosion des œufs.
Un vol de mouches-rasoir reste néanmoins un danger mortel, car, même si la structure de ses ailes empêche la Musca Lamina d'atteindre la vitesse des Musca Domestica, traverser un essaim revient à passer au travers de dizaines de lames de rasoirs aiguisées.
Les problèmes que cela a entraîné ont naturellement amené l'Homme à éradiquer méthodiquement l'espèce dans les milieux de vie où elles se développaient, et elles restent extrêmement rares dans les villes. Néanmoins, le danger qu'elles représentent demeure dans les campagnes, où elles peuvent détruire les plantations, agresser les bêtes et blesser les hommes, et dans les forêts et marécages profonds.
Par ailleurs, les mouches-rasoirs sont en tous points égales aux mouches domestiques, exception faite du rythme de ponte.
La mouche-rasoir est bien sûr ovipare, et la femelle pond de 200 à 500 œufs, les mouches-rasoir mourant moins facilement que les autres.

- Détails divers : - La mouche-rasoir est parfois utilisée comme arme, en canalisant les mouvements d'un essaim sur un point. Son utilisation dans le défrichage est également courante, mais encadrée par des manipulateurs de la magie du Feu.
- La couleur blanc soutenu des ailes de la mouche-rasoir, associée à son bruit particulier lorsqu'elle vole (un vrombissement puissant et très grave) la rende facile à repérer et à éliminer dans le cas d'un individu seul. Il est déconseillé de s'approcher d'un groupe compact de plusieurs individus.
- Ses ailes peuvent avoir de multiples applications : lames de rasoir d'appoint, outil de cordonnier, accessoire de marqueterie. Glissées pulvérisées dans de la nourriture, elle est appréciée des assassins, bien que dure à obtenir, et facile à détecter.





[hrp]Ressources à usage personnel (template): New
Saurzen, les reptiles des plaines.

- Habitat :

- Comportement :

- Régime alimentaire :

- Description physique :

- Détails divers :[/hrp]


Dernière édition par Ahren Sethran le Jeu 26 Avr - 20:51, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yulia Jackowski
Gardien
avatar

Messages : 57

Statut en Aetheria
Age du personnage: On ne demande pas l'âge d'une dame.
Pouvoir: Capacité de transformer le liquide en glace.
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 12:24

J'attends l'avis des autres pour savoir quelles espèces on peut déplacer dans le bestiaire à chaque fois : )

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isilud

avatar

Messages : 43

Statut en Aetheria
Age du personnage: 29 ans
Pouvoir: Modeler la terre et ses composants
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 12:28

(Yulia, j'étais en train de poster...)

J'aime bien les Saurzens pour ma part. Smile
En plus t'as bien détaillé ça, beau travail Ahren !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syaoran Spark
Unificateur
avatar

Messages : 119
Age : 26

Statut en Aetheria
Age du personnage: 17
Pouvoir: Unité
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 12:32

idem pour le Saurzen : )
Je vais donc l'ajouter au Bestiaire puisqu'on est tous du même avis.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahren Sethran

avatar

Messages : 7

Statut en Aetheria
Age du personnage: -
Pouvoir: -
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 13:17

La liste sera mise à jour de manière régulière, suivez les petits New rouges Smile

Je peux me permettre d'en créer un certain nombre ou vous voulez que les espèces restent restreintes?
Ah, et aussi, puis-je créer des "Aberrations du Non-Être", ou est-ce qu'elle ne sont pas intégrées dans le bestiaire Aetherien (de toutes manières, je vais surtout me concentrer sur les créatures Aetheriennes en priorité).

J'ai également tendance à rester vague sur la géolocalisation (bah oui, par exemple, des loups, on en trouve pas que dans UN massif montagneux), sauf pour certaines espèces endémiques, j'espère que ça ne sera pas gênant.

Stay tuned.


Dernière édition par Ahren Sethran le Jeu 26 Avr - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syaoran Spark
Unificateur
avatar

Messages : 119
Age : 26

Statut en Aetheria
Age du personnage: 17
Pouvoir: Unité
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 14:23

Le but du bestiaire est d'être le plus complet possible (au niveau de la diversité), donc ne te gène pas pour exposer tes idées Smile

Pour les "Aberrations du Non-Être", je suis pas contre, à la seule condition qu'elle soient assez rares. Reste à voir pour les autres.

Quand à la localisation, personnellement je trouve que c'est un point positif qu'elle soit assez vague, cela permet aux joueurs de ne pas trop être contraint aux lieux s'ils veulent des créatures précises dans leurs Rps.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahren Sethran

avatar

Messages : 7

Statut en Aetheria
Age du personnage: -
Pouvoir: -
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 14:31

Ok, pas de problèmes.

Mise à jour : j'ai ajouté les mammouths (tout ce qui est dit sur eux est vrai aussi dans notre monde, exception faite des détails sur les béhémoths), les mouches-rasoirs devraient suivre dans la foulée.

Edit : Mouches-rasoir publiées.

Edit bis : Mise en page rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yulia Jackowski
Gardien
avatar

Messages : 57

Statut en Aetheria
Age du personnage: On ne demande pas l'âge d'une dame.
Pouvoir: Capacité de transformer le liquide en glace.
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 16:12

Mouche-rasoir et Mammouth ajoutés. Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahren Sethran

avatar

Messages : 7

Statut en Aetheria
Age du personnage: -
Pouvoir: -
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 16:12

Ça roule, merci bien!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahren Sethran

avatar

Messages : 7

Statut en Aetheria
Age du personnage: -
Pouvoir: -
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   Jeu 26 Avr - 20:50

Mise à jour : Tortues majeures.

Absence de quatre jours à venir, mes autres posts attendront donc.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bestiaire] L'Animalium du Professeur Sanarus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Professeur Binns
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Vioras Shynt [Professeur d'arme & Noble]
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» Bureau du Professeur McGonagall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origine des éléments :: L'origine de toute chose :: Propositions-
Sauter vers: