Origine des éléments

Venez incarner un être dans un monde qui fut autrefois ravagé par les éléments.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire d'Aetheria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syaoran Spark
Unificateur
avatar

Messages : 119
Age : 26

Statut en Aetheria
Age du personnage: 17
Pouvoir: Unité
Argent (en Eriah): 0

MessageSujet: Histoire d'Aetheria   Mer 11 Avr - 9:20

Bienvenue dans le monde d'Aetheria.

Au commencement, le monde était habité par les Anciens. Un peuple dont la sagesse et les pouvoirs était sans aucune mesure avec ce que nous connaissons aujourd'hui. Ils bâtirent des cités immenses, dont les plus hautes tours crevaient le plafond des nuages, et créèrent des machines fantastiques pouvant accomplir toutes sortes de tâches sans faillir. Ces hommes maîtrisaient l'art de transformer leur environnement par leur volonté seule, modifiant leur monde comme ils le souhaitaient. De la sorte, une simple pensée pouvaient faire naître aux cotés de plaines glacées des montagnes enflammées si la personne y mettait suffisamment d'énergie.

Leur civilisation prospéra de la sorte pendant des centaines d'années. Jusqu'à ce qu'un jour vienne un homme, plus curieux que les autres, qui découvrit la vérité concernant le sort de leur monde. L'utilisation trop intensive de la magie épuisait la force vitale contenue dans leur environnement, et celle ci ne se régénérait pas assez vite, causant partout un déséquilibre dans l'ordre naturelle des choses. A plusieurs endroits la terre pourrissait, le vent s'arrêtait de souffler, la mer devenait d'un calme inquiétant, et même le feu semblait perdre de son éclat. Les rares créatures qui survivaient en ces lieux étaient hideusement déformées et la plupart d'entre elles finissaient tout de même par dépérir. Peu à peu, la vie quittait la planète.

Cet homme tenta à plusieurs reprise de prévenir son peuple, mais aucun n'entendit ses appels. Une minorité cependant le suivirent, tentant de trouver avec lui un remède à ce fléau. Leur travail dura des années, et lorsqu'enfin ils la découvrirent, il ne restait plus un endroit en Aetheria qui n'était pas touché par ce fléau. De nouveau, il fit voir à son peuple ce qu'il avait trouvé, et ceux qui l'avaient jadis repoussé durent reconnaitre son labeur. Cependant, malgré leur sagesse, ils leur était impossible de se passer de l'utilisation de leur pouvoir, car cela faisait partie de leur vie.

Avec un sourire, leur sauveur leur annonça qu'il ne s'agissait pas de cela, mais qu'il allait créer un objet qui serait garant de la stabilité de leur monde.

C'est ce jour que fut crée l'Orbe des Éléments. Personne ne su jamais comment cela marchait, mais nul ne remit en question son efficacité.


L'orbe fut entreposée au sommet de la tour au centre de la capitale de l'époque Lanthia. Celle-ci accomplit son œuvre à merveille.

Malheureusement, la naissance d'un objet au pouvoir aussi puissant fit aussi apparaitre une peur sans nom dans les cœurs des hommes. Craignant que ceux ci ne tentent de s'approprier ce pouvoir pour des raisons personnelles, son créateur jeta l'orbe dans l'océan afin que nul ne la retrouve jamais.
Quand les Anciens découvrirent que l'artefact avait été perdu de la sorte, leur colère anéantit purement celui qui les avaient guidés puis la peur s'installa a nouveau, et ceux qui ne formait auparavant qu'un peuple unique se dispersèrent en factions ennemies.


*****


Plusieurs centaines de générations s’écoulèrent, et peu à peu, l'artefact fut oublié, bien qu'il continue de préserver l'Aetheria. Seuls quelques parchemins parmi les plus anciens retraçaient encore son existence, mais ceux ci n'étaient lus que par les amateurs de légendes qui les considéraient comme des histoires plus que des faits historiques. Les Anciens avaient disparus eux aussi, emportant dans leur tombe leur technologie et leur sagesse.
A la place des factions ennemies s'élevaient maintenant quatre grandes nation où les personnes maitrisant un élément commun s'étaient réunies.

Aëria, le pays de l'air ; Fõcus, le pays du feu ; Astralys, le pays de l'eau ; Elirion, le pays de la terre

Bien que les rapport à cette époque soit amicaux entre les différents peuples, un événement tragique allait mener à la destruction du monde.

L'orbe refit surface par le plus grand des hasards. C'est un modeste pêcheur qui la retrouva, abandonnée sur une plage en Astralys. Malgré sa condition modeste, cet homme, du nom de Thorulf Caelynn, était doté d'un pouvoir sensible, et il perçut immédiatement la puissance de l'objet. Incapable de s'en saisir directement tant elle lui faisait forte impression, il l'enroula dans sa chemise et l'emmena chez lui. Thorulf resta ainsi enfermé pendant une longue semaine, refusant toute visite. Lorsqu'enfin il sortit de chez lui, le pêcheur avait prit une décision. Sans plus tarder, il gagna la capitale de l'Eau, prenant garde que nul ne remarque la présence de l'artefact, et demanda un entretien avec le roi de l'époque, Rheis II.

Avec moult révérence, il fit cadeau au souverain de l'Orbe. Contrairement à ce que ses manières pompeuses et son protocole laissait entendre, c'était un homme faible, facilement influençable. La seule raison pour laquelle il était sur le trône était du fait de sa lignée, mais comme il disposait d’énormément de ressource, personne ne lui désobéissait. Le roi se saisit de l'Orbe sans le moindre problème, et la détailla un moment.

Contrairement à Thorulf, Rheis ne possédait pas de pouvoir bien puissant, mais il était incroyablement érudit, aussi devina t-il exactement ce qu'était l'artefact. Après avoir remercié le pêcheur et l'avoir récompensé de quelques pièces d'or, il s'éclipsa dans ses appartements pour des raisons qui ne restèrent connues que de lui. Quelques semaines passèrent, puis trois émissaires vinrent lui parler, portant un message des autres souverains. Leur conversation fut brève. Les autres nations s'allieraient pour écraser l'Astralys si Rheis II refusait de leur remettre l'Unité. Certain de sa puissance, le monarque fit tuer les messagers et leva une armée pour protéger ses frontières.

La guerre qui s'ensuivit fut connue comme "la guerre de l'Unité". L'artefact conférait à Rheis tellement de pouvoir que les troupes ennemies venaient mourir à ses pieds. Sa puissance semblait sans limite, et sa victoire aurait été certaine si l'Orbe, après un geste maladroit, n'avait été brisée.

Le silence qui suivit la chute de l'Unité fut plus évocateur que toutes les tempêtes que Rheis aurait pu déclencher. En une fraction de seconde, le néant engloutit une grande partie du champs de bataille, ne laissant à la place qu'un vide profond dont personne n'osait s'approcher. Secoué par cet événement, le souverain du peuple de l'eau se rendit compte que sa folie avait causé la destruction de l'objet qui tenait leur monde en état.

Cessant les hostilités, il alla à la rencontre de ses pairs. Maudissant sa faiblesse d'esprit, et ne pouvant rester passif face au sort de leurs peuples respectifs, ceux ci travaillèrent de concert pour trouver une solution. Malheureusement, la technologie des Anciens leur était inconnue, aussi leur fut-il impossible de réparer l'Unité.
Les flots d'énergies qui s'échappaient de l'Orbe brisée faisaient peu a peu disparaître leur monde et plutôt que de régler le déséquilibre découvert par les Anciens, elle l'aggravait.

Tout comme l'artefact était apparut par hasard, c'est par hasard que la solution leur vint. Un jeune homme naquit en Aëria. Un jeune homme qui portait l'espoir du monde puisqu'il avait la capacité d'absorber et d'annuler toute source d'énergie qu'il touchait. Le rituel qui permit le transfert de l'énergie de l'Orbe vers son nouvel hôte pris place au même endroit que celui où l'objet avait vu le jour, les ruines de Lanthia C'est ainsi que naquit une nouvelle Unité. Les rois et nombre de leur entourage donnèrent leur vie pour que les pouvoir de l'Orbe soit scellés en lui.

Le monde se reconstruisait peu à peu. Les failles béantes avaient laissé place a des morceaux d'autres univers, mais tout semblait rentré dans l'ordre. Quatre gardiens furent choisis pour protéger ce qui allait être connu comme l'Unificateur. Son travail terminé, celui-ci plongea dans un profond sommeil, au sommet de cette même tour où tout avait commencé, lieu dès lors fermé par la magie des gardiens. Ceux ci se séparèrent ensuite pour former Aëria, Fõcus, Astralys, et Elirion. Quatre villes nommées en l'honneur des anciens pays détruits dans l'accident. Les gardiens se succédèrent, transmettant la protection de ce qui se transforma en légende, bientôt tout le monde oublia a nouveau son existence.

Aujourd'hui, Mille ans plus tard, ces quatre villes sont le cœur du commerce et le symbole de la stabilité du monde d'Aetheria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire d'Aetheria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origine des éléments :: L'origine de toute chose :: Notre monde-
Sauter vers: